Les 2500 Twhc annoncés par le gouvernement pour la 5e période des CEE représentent une hausse significative par rapport à la précédente (17%). Le Groupe Les ECO-Isolateurs rappelle qu’au cours de celle-ci, les bonifications ont compté pour plus de 40% des volumes de CEE. Les bonifications étant ramenées à 25%, c’est en réalité 51% de hausse des économies d’énergie qu’il faudra réaliser au cours des 4 prochaines années. Très bonne nouvelle pour la planète, et les générations futures !

Dans le même temps, les principales fiches CEE ayant été revues à la baisse, on peut s’interroger sur la capacité de la filière à délivrer de tels volumes. Une hausse très forte de la demande de CEE est à prévoir, qui se traduira par une augmentation des prix des CEE, en particulier des « CEE Précarité ».

Celle-ci devrait permettre, avec la fiche « Rénovation Performante », de sortir de la précarité énergétique de nombreux particuliers vivant actuellement de manière totalement indigne dans des passoires thermiques. Des milliers de foyers français pourront ainsi accéder à de bien meilleures conditions de vie, et leur pouvoir d’achat devrait augmenter grâce aux économies de chauffage réalisées.