Tout d’abord, un bref rappel :  le « Coup de pouce Isolation » qui a couvert l’isolation des combles et l’isolation des sols, malgré toutes ses imperfections, aura permis d’isoler 1,5 million de logements. C’est la première fois qu’une tentative de massification de rénovation énergétique délivre des résultats aussi significatifs. Si le dispositif avait été mieux calibré (le volume CEE pour les ménages précaires était manifestement trop élevé) et contrôlé dès son lancement afin d’écarter les fraudeurs, nous aurions sans doute assisté à une véritable réussite.

Las, les imperfections congénitales de cette subvention – trop avantageuse, pas de référentiel au démarrage, pas assez de contrôles –  ont généré de nombreux abus, qui l’ont discréditée. Et pourtant… Une étude menée par l’IFOP sur 1600 ménages ayant bénéficié de cette aide démontre qu’ils économisent en moyenne 145€ sur leur facture de chauffage et gagnent 2 degrés l’hiver dans leur logement.

Mais le legs le plus important de ce défunt schéma est ailleurs. Pour la première fois, les Français ont pu appréhender les bienfaits de la rénovation énergétique : le gain en confort et les économies de chauffage. Cela a initié une dynamique réelle auprès des particuliers pour améliorer la performance thermique de leur maison.

Par ailleurs, les nombreuses erreurs commises lors des premières initiatives semblent avoir été corrigées pour les derniers Coups de pouce « Rénovation performante des maisons individuelles » et des logements collectifs, très encadrés et systématiquement contrôlés. Le groupe Les ECO-Isolateurs demandait ce durcissement des contrôles depuis des années. Ces nouveaux dispositifs, nous en sommes convaincus, vont enfin permettre, près de 15 ans après le Grenelle de l’environnement, de massifier les travaux performants de rénovation énergétique. Oui, il faudra probablement un à deux ans pour que la filière se structure, mais le chemin tracé semble enfin être le bon.

Le Coup de pouce Isolation est mort ; longue vie au Coup de pouce Rénovation !

Benoit Dulac, Président du groupe Les-ECO-Isolateurs