Emmanuelle Wargon a annoncé que le dispositif MaPrimeRenov’, qui remplacera définitivement le crédit d’impôt transition énergétique (CITE), sera accessible à tous les ménages sans conditions de revenus à partir du 1er janvier 2021.
Déjà fort sollicité depuis son lancement, le dispositif MaPrimRénov’ sera-t-il en mesure d’absorber une telle augmentation de dossiers ? L’annonce de ces nouvelles dispositions, six mois à l’avance, ne risque-t-elle pas d’inciter les classiques à reporter d’autant leurs projets ?

La volonté du gouvernement de faire avancer les choses en réintégrant les classiques dans le schéma MaPrimRénov’ est évidente, et louable. Les modalités pratiques sont cependant encore floues, et interrogent les entreprises de la rénovation thermique qui auraient bien besoin d’être rassurées sur la capacité des pouvoirs publics à déployer concrètement ce nouveau dispositif sur le terrain.