Ont voté ! Entre la suppression de lignes aériennes, la création du délit d’écocide et la généralisation des menus végétariens, que penser des décisions adoptées mardi 4 mai 2021 par l’Assemblée pour l’avenir de la rénovation énergétique des bâtiments ?

Des pouvoirs de police administrative renforcés afin de lutter contre la fraude. C’est très bien, cependant…les amendements proposant un contrôle obligatoire des travaux bénéficiant d’aides publiques n’ont pas été adoptés.

Des prêts « avance mutation » pour soutenir les ménages modestes dans leurs travaux avec une «garantie partielle» de l’État. Oui ! Mais pourquoi l’éco-PTZ n’a-t-il pas été renforcé, notamment par un mécanisme financier plus incitatif pour les banques ?

Un accompagnement des travaux de rénovation globale par des acteurs publics et privés agréés. Attention : la mise en œuvre de cette excellente mesure sera-t-elle accompagnée de garde-fous, permettant effectivement d’atteindre les objectifs fixés ?

Le Groupe Les ECO-Isolateurs est impatient de voir ce que le Sénat, qui va maintenant prendre le relais, proposera comme optimisations pour de ce nouveau texte.