Comparés à ceux des autres pays européens, les résultats de la France en matière de performance énergétique sont décevants. Et si on changeait de méthode ?

Dans son rapport « Rénover mieux : leçons d’Europe », le Haut Conseil pour le Climat (HCC) constate un fossé entre les engagements de la France (500 000 rénovations par an afin de porter l’ensemble du parc à un niveau BBC d’ici à 2050), et ses piètres résultats : seulement 60 000 à 70 000 logements rénovés de manière profonde chaque année entre 2012 et 2016.

Leurs solutions ? Entre autres, « mettre en place les conditions de la massification de la rénovation énergétique », supprimer le « taux réduit de TVA à 5,5% pour les travaux de rénovation énergétique » afin de « réaffecter les crédits alloués au rehaussement du taux de subvention à la rénovation BBC. »
Ces propositions rejoignent celles du Groupe Les ECO-Isolateurs, qui ne cesse de promouvoir l’approche globale de la rénovation énergétique et de réclamer davantage de contrôles pour que l’argent public soit investi dans des travaux à valeur thermique ajoutée.

Télécharger le rapport