Atteindre ou ne pas atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050, telle est la question que se pose le gouvernement en ce début d’année. Son problème semble bien être que l’élargissement du dispositif MaPrimeRénov’ ne suffira pas rénover à temps les 4,8 millions de passoires énergétiques encore présents sur le territoire français.

Des solutions doivent être trouvées en urgence par la Caisse des Dépôts, chargée par les ministres de l’Economie et du Logement la mission de constituer une « task force » afin d’« […] analyser la capacité de solutions, incluant celle du tiers financement, à répondre à l’objectif de massification de la rénovation énergétique en France, […] proposer les solutions concrètes permettant l’émergence d’offres adaptées à la massification de la rénovation ambitieuse des passoires énergétiques, en particulier celles occupées par des propriétaires modestes, que ce soit en maison individuelle ou en copropriétés ».

Le Groupe Les ECO-Isolateurs suggère à cette « task force » d’intégrer dans sa réflexion la mise en œuvre de contrôles sur tous les chantiers de plus de 10.000 € afin de s’assurer de l’efficacité des nouvelles sources de financement qu’elle saura identifier.

 Lire l’article