À partir du 1er septembre 2022, les propriétaires de passoire thermique seront dans l’obligation de réaliser un audit thermique de leurs biens en cas de vente.

Cette obligation initialement prévue au 1er janvier a été décalée afin de permettre aux professionnels du secteur de préparer et garantir la réalisation des audits énergétiques. Une autre raison ? Éviter de ralentir la vente et la location des logements. Ces logements classés avec des étiquettes énergétiques G ou F ne pourront en effet plus être proposés à la location en 2023 puis 2025.

Les travaux de rénovation énergétiques deviennent donc indispensables pour pour le marché de l’immobilier et la mise location ou en vente des biens. Au 1er septembre 2022, les acheteurs ou les locataires de maisons et de bâtiments classés F ou G disposeront, en complément du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE), d’un rapport complet et précis des travaux nécessaires pour atteindre une étiquette énergétique B.